Un problème de sanitaire : les toilettes ne fonctionnent  plus et le lavabo ne se vide pas correctement ? Locataire ou propriétaire, ce problème doit rapidement être réglé. Mais reste la prise en charge.

Dans le cas où l’eau ne s’évacue pas correctement, il existe des solutions simples  comme démonter le siphon ou un utiliser un furet pour désobstruer le passage. Employer une ventouse est aussi possible ou encore dissoudre un bouchon avec des produits chimiques .

Dans le cas où aucune de ces solutions ne fonctionnent, seul un spécialiste sera apte à réparer si vous ne connaissez pas la cause. Mais qui doit prendre en charge les réparations ?

Pour une canalisation bouchée dans une partie privative, la charge revient au locataire, ce problème ne présentant pas de travaux conséquents.  Le coût du débouchage revient donc au locataire car ce dernier est responsable de l’utilisation des équipements du domicile.

Selon le type de contrat d’assurance habitation souscrit, il est possible de se faire rembourser le coût d’intervention en cas de canalisation bouchée.

Si vous venez tout juste d’emménager et si l’entreprise intervient et détecte un engorgement, ce problème peut être imputable aux précédents occupants.

Chaque situation étant spécifique, il est tout de même recommandé de discuter avec le propriétaire pour savoir s’il peut prendre en charge les frais.

Si le problème vient de la tuyauterie, les frais d’intervention sont payés par le bailleur mais il faut prouver que le défaut vient de l’installation.

Dans le cas de logement collectif, quand le dégorgement concerne des parties communes, le coût des travaux est réparti entre les différents copropriétaires.

Un problème de canalisation ? Vous ne savez pas d’où vient le problème ? Nous nous en occupons !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *